SpaceChem, le jeu qui vous fait programmer des réacteurs !

Logo de SpaceChem

Et si on parlait d’autre chose que de programme informatique ? Justement, j’ai fait la découverte d’un jeu plutôt sympathique que je vais vous faire partager. SpaceChem est un jeu vidéo indépendant qu’on peut mettre dans la catégorie des serious games. En effet, le but du jeu est de programmer des réacteurs qui vont manipuler et transformer différentes molécules. Pas besoin d’être programmeur pour jouer à ce jeu et encore moins chimiste ! Au contraire, ce jeu s’adresse à tous et vous introduit doucement dans le monde de la programmation. Attention, ce jeu va quand même vous faire travailler les méninges !

Le jeu

Vous êtes un ingénieur des réacteurs qui travaille pour le compte de SpaceChem, le leader de la synthèse chimique pour les colonies de l’espace, rien que ça ! Votre rôle est de fabriquer des réacteurs complexes pour pouvoir transformer des matériaux chimiques bruts en produit utilisable par des cargos.

Dans ces réacteurs, vous allez recevoir des atomes ou des molécules. À vous de programmer les réacteurs de façon à transformer ces éléments en d’autre types de molécules. Pour ça, le réacteur possède ce qu’on appelle des waldos, ils sont représentés par des cercles rouge et bleu. Ils vont se balader dans le réacteur et se charger d’exécuter toutes les actions que vous allez leur envoyer.

Le réacteur est quant à lui représenté sous forme de grille avec 4 zones bien distinctes. Il y a deux entrées et deux sorties pour nos molécules. Sur chaque case de la grille, on peut lui mettre une instruction destinée aux waldos ainsi qu’une direction. Le challenge ici est qu’on ne peut mettre qu’une instruction et une direction par case et par couleur. Une case peut donc avoir au maximum deux directions et deux instructions de chaque couleur.

Les waldos vont donc exécuter les instructions que vous mettez, ils vont faire entrer et sortir des atomes ou des molécules, les transporter dans le réacteur, faire des liaisons, etc.

SpaceChem animation d'un réacteur

 

L’un des gros points forts du jeu, c’est que vous êtes libre de programmer et de placer vos réacteurs comme bon vous semble. Pour réussir un niveau, vous n’avez juste qu’à envoyer les éléments qu’il faut. Vous pouvez programmer de la manière la plus simple, ou bien encore jouer sur l’optimisation en vitesse, en nombre d’instruction, etc.

La difficulté est progressive et devient de plus en plus complexe au fur et à mesure que vous avancez dans le jeu. On peut distinguer 3 modes de jeu : la programmation de réacteur, le mode de production avec plusieurs réacteurs et les missions de défenses.

Le jeu n’est pas tout jeune, mais il coute dans les 10 € hors promo et est disponible sur la plateforme Steam. Les challenges sont intéressants et vous allez passer pas mal de temps là-dessus.

Quelques Astuces pour bien commencer

Ce jeu peut sembler assez corsé dans un premier temps, mais il y existe certaines astuces qui vont vous aider à réussir plus facilement un niveau.

  • Les instructions de départ peuvent être déplacées, il suffit de les cliquer et de les glisser là où vous voulez.
  • Les waldos peuvent exécuter n’importe quelle instruction. Si vous voulez changer l’option d’une instruction (1re sortie à 2e sortie par exemple), faites un clic droit sur l’instruction.
  • Les symboles qui permettent de lier et de délier peuvent être déplacés avec la souris.
  • Les instructions bond+ et bond- activent tous les symboles de liaisons, même s’ils ne sont pas au-dessus de ces symboles.
  • Pas besoin de lâcher une molécule ou un atome lorsque vous faites des liaisons ou des séparations.
  • Si vous pouvez faire tout le traitement avec un seul waldo, utiliser le deuxième avec exactement les mêmes instructions va doubler la vitesse de votre réacteur. Prévoyez quand même un décalage entre les deux waldos sinon, il peut y avoir une collision.
  • Les commandes rouges sont toujours exécutées avant les commandes bleues.
  • Les waldos peuvent prendre la même molécule, tant que leurs déplacements ne brisent pas la liaison, il n’y aura pas de problème.
  • Mettre des instructions « sync » avant les départs des deux waldos permet de les synchroniser et d’éviter qu’un waldo aille plus vite que l’autre.

Amusez-vous bien !

Partager l’article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.