Hébergez vos sites web chez vous !

Des pc portables envoyant des données vers internet

Pour avoir un site web accessible à tout le monde sur internet, il est préférable de souscrire à une offre d’hébergement. Les hébergeurs professionnels offrent tout un tas de fonctionnalité comme la réservation d’un nom de domaine, une base de données, des systèmes de sauvegarde, etc., et tout ça pour un modeste cout.

Mais si vous voulez héberger vous même des applications web ou des sites internet directement sur votre ordinateur il existe des méthodes pour le faire. L’avantage principal d’être son propre « hébergeur » est que cela permet de faire des tests gratuitement. On va voir comment faire fonctionner des sites internet chez vous c’est parti !

Je ne conseille pas l’auto-hébergement qui est le fait d’héberger soi-même ses sites internet pour mettre en place un site internet accessible sur le web. Héberger soi-même pour de la production n’est valable que pour les entreprises qui dispose du matériel et des ressources nécessaires. Ce n’est pas impossible, mais il vaut mieux souscrire une offre chez un hébergeur, c’est beaucoup plus rapide et beaucoup plus sûr en ce qui concerne la sécurité. Et surtout, éviter les hébergeurs gratuits qui sont à mon sens pas fiable et vous bombardent de pub sur votre site web.

Pour pouvoir héberger ses applications web, il faut installer sur un ordinateur un WAMP. Un WAMP est un ensemble de logiciels permettant de faire fonctionner des applications web et des sites internet. Ce système est composé de 4 logiciels principaux d’où les quatre lettres « WAMP » qui sont les initiales de ces logiciels.

  • W : signifie Windows qui est l’environnement, il fait fonctionner les 3 autres logiciels. Eh oui, pas de Windows, pas de sites web.
  • A : signifie Apache qui est un serveur HTTP, c’est lui qui va gérer les communications entre vos applications web et les ordinateurs. Pour rentrer dans les détails techniques, un serveur HTTP utilise le protocole de communication HTTP. Un protocole de communication est un ensemble de règles qui permettent à deux entités de pouvoir se parler et se comprendre. Dans notre cas, Apache envoie des pages web, des vidéos et musiques grâce a ce protocole vers nos navigateurs comme Firefox ou Google Chrome. Les navigateurs sont des clients HTTP.
  • M : signifie Mysql ou MariaDB, ce sont des bases de données. Une base de données est un outil dont le rôle est de contenir des données de n’importe quelle sorte tout simplement. Toutes les applications web nécessitant de stocker des données comme des identifiants, des mots de passe, des articles, des configurations, etc. utilisent des bases de données en général. L’avantage des bases de données est qu’elles permettent de pouvoir accéder et de manipuler les données très facilement.
  • P : signifie PHP qui est aussi un serveur. Le PHP est un langage de programmation qui permet de générer des pages web, notre serveur PHP va lire le code PHP présent dans les applications web et faire tout un tas d’opérations qui font tourner l’application web.

Alors il y existe des variantes d’un système WAMP, nous avons les systèmes LAMP dont le « L » signifie que l’environnement est Linux, nous avons aussi le MAMP, M pour Macintosh. Il y a aussi LAPP, le 3e M est remplacé par le P, ce qui veut dire que la base de données utilisée dans cet ensemble est PostgreSQL plutôt que Mysql.

 

Alors, quoi choisir entre tous ces ensembles ? La différence entre les logiciels est assez subtile, pas besoin de se prendre la tête sur ces détails, en général on utilise WAMP et MAMP pour les tests et les développements. Les LAMP sont plutôt réservés aux applications web qui sont déjà accessibles sur internet.

Comme je ne sais pas si vous êtes sur quel environnement vous êtes, je vais choisir pour vous un système XAMP ! Le X veut dire « cross », cela signifie qu’il fonctionne sur tous les environnements, génial non ? Cet ensemble ce télécharge ici. ce qui est pratique c’est qu’il y a directement tous les logiciels nécessaires, il n’y a pas besoin de les télécharger un à un !

Installez le package et voilà vous avez un système XAMP ou plutôt XAMPP prêt à l’emploi, votre ordinateur est capable de faire tourner des sites web. Cet ensemble dispose d’un logiciel de plus, le PERL qui est similaire au PHP, mais ne vous en occupez pas, vous ne vous en servirez pas. La suite au prochain article sur l’utilisation de XAMPP.

A++ 🙂

Partager l’article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.